Connect with us

Subscribe

Société

Solidarité Ramadhan : Des actions lancées à Draâ El-Mizan

Au moment où l’APC a finalisé le fichier des bénéficiaires du chèque de 6000 dinars, qui remplace le couffin de Ramadhan, les associations et les bénévoles ont lancé leurs actions de solidarité, au profit des familles nécessiteuses, en ce mois de Ramadhan. Les jeunes du lotissement Belaouche-Mohamed sont les premiers à avoir pensé à offrir des couffins remplis de denrées alimentaires aux plus démunis.

«Pendant que nous embellissions notre quartier, lors d’une opération de volontariat, l’idée d’organiser une action de solidarité a germé dans nos esprits. Alors, nous avons décidé de procéder à la collecte des produits alimentaires. Nous sommes passés chez les commerçants, les marchands de fruits et légumes et les grossistes en alimentation générale non seulement à Draâ El-Mizan mais aussi à Boghni et à Tizi-Gheniff », nous confiera un membre du Collectif de jeunes de ce lotissement.

Au bout d’une semaine, des quantités inimaginables de tout genre de produits, dont le vermicelle, les légumes secs, le sucre, le café, la semoule, l’huile de table et le concentré de tomate, ont été collectées, assurera notre interlocuteur. Et d’enchaîner : «Le siège de notre Collectif était rempli. Nous avons ensuite recensé toutes les familles de notre cité et avons même pris en charge d’autres familles qui n’y habitent pas. D’ailleurs, nous remercions tous ceux qui ont participé à cette opération.»

Le membre du Collectif interrogé poursuivra : «Nous avons ensuite emballé pas moins d’une dizaine de produits dans chaque colis avant de les acheminer avec nos propres moyens jusqu’aux domiciles des familles concernées. Nous avons distribué environ une quarantaine de colis. C’est très satisfaisant pour le moment et nos actions se poursuivront durant tout le mois sacré.» Par ailleurs, nous avons appris qu’une famille démunie a été totalement prise en charge par le Collectif de jeunes.

«C’est une personne âgée qui vit avec ses filles célibataires de surcroît âgées dans une cave dans des conditions inhumaines. Nous avons nettoyé leur gîte et leur avons acheté des matelas, des couvertures, quelques ustensiles de cuisine et un réchaud, en plus d’un colis alimentaire différent des autres», nous apprendra un autre membre du Collectif. En outre, l’Association religieuse de la mosquée de Sanana a trouvé un local en ville, comme chaque année depuis plus de cinq ans, pour ouvrir un restaurant Errahma dès le premier jour du mois sacré, alors que d’autres associations vont dévoiler leur programme dans les prochains jours.

Amar Ouramdane

Source

Abonnez-vous à notre Newsletter

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trending

Abonnez-vous à notre Newsletter

Copyright © TiziDirect. Tous droits réservés.

Connect
Abonnez-vous à notre Newsletter